<< Retour aux actualités

Alpha Bravo

C’est dans l’anonymat d’un mois de novembre qu’est né Agressor, avec un nom un peu décalé de héros de série B1. 28 ans plus tard, La Financière de l’Echiquier décroche la première place de l’Alpha League Table 20192, le classement de référence qui sacre les meilleurs générateurs d’alpha sur un an. Une magnifique reconnaissance du talent des équipes de gestion et du travail accompli ces dernières décennies.

Ces 28 dernières années, j’ai cherché à réconcilier le temps court et le temps long. Pour s’inscrire dans la durée, il est sage de se tenir à distance des modes éphémères et des « soubresauts du temps court » dont parle Fernand Braudel, l’historien du temps long, dans Le Temps du monde3. Les soubresauts ne manquant jamais à l’appel, il convient aussi de s’armer d’une bonne dose d’optimisme !

De l’optimisme, nous en avions à revendre en 1991, quand nous nous sommes lancés avec Christian Gueugnier dans une industrie de la gestion d’actifs qui restait à inventer, et nous l’avons soigneusement cultivé. Nous avons placé notre confiance dans l’entreprise, le meilleur écosystème pour faire fructifier les capitaux qui vous sont confiés, en prenant soin de nous affranchir des humeurs des marchés et de la tyrannie du court terme.

Nous sommes partis en quête de ces entrepreneurs visionnaires et audacieux, qui tracent leur route au-delà des péripéties et avons construit avec eux dans la durée en accompagnant leurs projets. Il y a ceux qui nous ont inspirés, Norbert DENTRESSANGLE, Gilles Martin, fondateur d’EUROFINS, Bernard Arnault et LVMH, sans oublier ces projets d’actionnaires extraordinaires jamais mis à mal comme celui d’AIR LIQUIDE ; et ceux qui n’ont pas été à la hauteur de nos espoirs, vite oubliés.

Mais notre plus bel investissement, notre plus belle histoire, c’est La Financière de l’Echiquier, une histoire bâtie avec une obsession : garder le cap et cultiver notre différence ; construire, en dehors des sentiers battus et des dogmes, une entreprise forte de ses valeurs. Des valeurs que porte et partage la Fondation Financière de l’Echiquier, ma grande fierté…

C’est cette confiance dans l’homme et dans la capacité de son esprit à s’adapter à toutes les situations que je retiens, des qualités ancrées dans l’ADN de La Financière de l’Echiquier.

Restons agiles et audacieux, créatifs et libres d’innover en dehors des routes tracées. Soignons notre singularité et notre soif d’entreprendre.

En bref, comme l’a dit un illustre entrepreneur, « stay hungry, stay foolish »4, et partageons ce bel enthousiasme sans modération !

 

Didier LE MENESTREL
avec la complicité de Géraldine Fanara

 

1 « Agressor, Agressor, êtes-vous sûr qu’un nom comme ça permettra d‘attirer des souscripteurs ? » Le responsable de la COB (ex-AMF), novembre 1991
2 Élaboré par SIX
3 Magistrale histoire de l’économie européenne, à mettre entre toutes les mains
4 Steve Jobs, Stanford, juin 2005